Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'iconostase

23/09/2018 | L'iconostase

Assemblages et collages

2018

 

Une iconostase est une cloison, généralement en bois, qui, dans les églises de rite byzantin, particulièrement orthodoxes, cache les célébrants aux regards de l'assemblée pour présenter à leur place des icônes, selon un programme précis. Une iconostase est en général considérée comme une porte vers le monde divin.

Une iconostase est structuré par plusieurs registres superposés, chaque registre contient un ensemble d’icônes : en bas les grandes icônes, les portes royales et les archanges, au dessus les fêtes qui structurent l'année, puis la Déisis, encore au dessus les prophètes et tout en haut les patriarches.

 

Cette iconostase miniature un peu iconoclaste, au format d'un autel "maison", maintient cette structure tout en offrant au visiteur un panel plus large de guides spirituelles à contempler ou solliciter.

Pour des raisons de sécurité, la mise à disposition pour le public d'encens ou de bougies n'a pas été autorisée.

 

Les "personnages" de gauche à droite sur chaque registre

Tout en bas :

  • La vache (sacré)
  • L’archange Michel
  • Le chêne de Mambré
  • L’archange Azraël
  • Le chien (fidèle compagnon)

 

Au dessus, les prophétesses et prophètes :

  • Louise Bourgeois
  • Mahomet
  • Karl Marx
  • Jésus
  • Martin Luther King
  • Le Buddha
  • Vandana Shiva

 

Encore au dessus, les déesses et dieux :

  • Sarasvati
  • Wenchangdijun
  • Freyia
  • Tane
  • Poseidon
  • Artemis
  • Ogun

 

Tout en haut, les déesses mères :

  • Cybèle
  • Marie
  • Gaïa

 

Azraël est l'ange de la mort dans certaines traditions hébraïques, musulmanes et sikhes. Il est considéré de nombreuses manières par différentes religions. Dans la mystique juive, il est identifié comme l'incarnation du mal. Dans l'une de ses formes, il a quatre faces et quatre mille ailes, son corps tout entier est couvert de langues et d'yeux, dont le nombre correspond à celui des personnes vivant sur Terre.

 

Michel, grand maître des Cieux après Dieu est un des sept archanges majeurs de la religion abrahamique. Son nom vient de l'hébreu (étymologiquement Mi, Cha « qui est semblable », et El « Clarté, Lumière, Lumineux, Dieu »). Il est aussi appelé : Prince des Archanges, Archange du Premier Rayon, Défenseur de la Foi, Prince de tous les anges du Bien.

 

Le chêne de Mambré est selon la tradition, le lieu où Iahvé apparut à Abraham. Mambré est le nom d’une vallée fertile et fort agréable dans la Palestine, au voisinage d’Hébron. C’est non loin de là que se situerait la sépulture du premier patriarche, ainsi que celle de Sara, d’Isaac, de Léa et de Jacob.

Le chêne sur cette photo est estimé être un descendant de celui mentionné dans la Bible.

 

Jésus de Nazareth est un Juif de Galilée, né entre l'an 7 et l'an 5 av. J.-C.1. Pour les chrétiens, Jésus-Christ est le Fils de Dieu, le Messie annoncé dans l'Ancien Testament et envoyé aux hommes pour les sauver. Dans l’islam, Jésus de Nazareth est considéré comme un prophète majeur.

 

Mahomet est un chef religieux, politique et militaire arabe issu de la tribu de Quraych. Fondateur de l'islam, il en est considéré comme le prophète majeur. Selon la tradition islamique, il serait né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632. Les musulmans le considèrent comme le dernier des prophètes du monothéisme, au sens où il termine et scelle le cycle de la révélation monothéique abrahamique.

 

Karl Marx, né en 1818 à Trèves en Rhénanie et mort en1883 à Londres, est un historien, journaliste, philosophe, sociologue, économiste, essayiste, théoricien de la révolution, socialiste et communiste allemand. Il est connu pour sa conception matérialiste de l'histoire, sa description des rouages du capitalisme, et pour son activité révolutionnaire au sein du mouvement ouvrier.

 

Vandana Shiva, née le 5 novembre 1952 à Dehradun est une écologiste, écrivaine et militante féministe indienne. Tout en poursuivant sa lutte contre l'introduction des OGM dans son pays, Vandana Shiva s'engage dans une forme d'activisme mondial en faveur de la paix, la biodiversité et du droit des peuples de disposer d'eux-mêmes.

 

Martin Luther King, né à Atlanta en 1929 et mort assassiné en 1968 à Memphis, est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté. Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix.

 

Louise Bourgeois, née en1911 et morte en 2010, est une plasticienne française, naturalisée américaine. La reconnaissance est venue sur le tard, elle avait plus de 70 ans en 1982 lorsque le MoMA lui offre sa rétrospective (la première consécration d'une artiste féminine). Elle était aussi la première artiste contemporaine à avoir été exposée de son vivant au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg.

 

Le Bouddha (« l’Éveillé ») ou Siddhārtha Gautama est un chef spirituel qui vécut autour du Ve siècle av. J.-C. Il est le fondateur historique d'une communauté de moines errants qui donnera naissance au bouddhisme. Les bouddhistes considèrent qu'il a non seulement a atteint l’éveil, mais qu'il est capable de « mettre en branle la roue de la Loi » et de propager l’enseignement bouddhiste dans le monde.

 

Wenchangdijun ou Wenchangxing du nom de la constellation qu'il incarne, est un dieu chinois qui a le pouvoir de favoriser la réussite aux examens. Il est parfois appelé « Dieu des lettrés » ou « Dieu de la littérature ». Comme beaucoup de divinités, il est le produit de la fusion de divers éléments.

 

Freyja est une déesse majeure dans le paganisme germanique et nordique, où de nombreux contes l’impliquent ou la représentent. Le nom Freyja est issu d'un terme germanique signifiant « dame ». On pourrait la considérer comme l'équivalent de Vénus pour sa symbolique de la beauté, mais aussi de Minerve du fait de ses attributs guerriers.

 

Poséidon est le dieu de la mer et des océans, ainsi que l'« Ébranleur du sol ». Dieu des tremblements de terre et des sources dans la mythologie grecque. Son symbole principal est le trident, qu'il reçoit des Cyclopes pendant la Titanomachie, il est aussi symbolisé par le dauphin, et surtout le cheval mais encore le taureau.

 

Tane est un dieu largement vénéré dans tout l'est de la Polynésie mais le nom diffère quelque peu selon la zone géographique. Pour les Maori on le rencontre en tant que fils de Ranginui et de Papatuanuku, le dieu des Forêts et des Oiseaux. C'est lui qui a permis à la lumière d'entrer dans la création en séparant son père et sa mère.

 

Sarasvati, déesse de la connaissance, de l'éloquence, de la sagesse et des arts, était aussi la divinité des rivières. Assimilée à Shatarupa, la « multiforme », elle est à la fois l'épouse et la fille de Brahma, le dieu créateur de la trimurti indienne. Leur union souligne la notion que la connaissance est une condition sine qua non de la création. Elle est le « Verbe originel et créateur ».

 

Artémis est, dans la mythologie grecque, la déesse de la nature sauvage, de la chasse, des accouchements et une des déesses associées à la Lune. Elle est la fille de Zeus et de Léto et la sœur jumelle d'Apollon. Elle a le pouvoir de faire naître les épidémies et au contraire a le pouvoir de guérir. Elle est protectrice des chemins et des ports, des très jeunes enfants et des bébés animaux.

 

Ogun se présente sous plusieurs aspects : il préside au feu, au fer et à la guerre. Comme tel, il est le patron des forgerons. Il est le frère de Shangô dans la mythologie yoruba. Puissant et triomphateur, c'est le guerrier qui lutte contre la misère et aussi un chef politique, qui a servi d'inspiration aux esclaves pour la révolution haïtienne en 1804

 

Cybèle (gardienne des savoirs) est une divinité d'origine phrygienne, adoptée par les Grecs et les Romains, personnifiant la nature sauvage. Elle est présentée comme Mère des dieux. Elle est abandonnée à la naissance et recueillie par un léopard ou un lion. Elle dispose des clés de la terre donnant accès à toutes les richesses, et son trône est gardé par deux fauves. Cette Déesse mère était honorée dans l'ensemble du monde antique. Le centre de son culte se trouvait dans la Turquie actuelle

 

Marie (ou Myriam), fille juive de Judée, est la mère de Jésus. Les Églises catholique et orthodoxe accordent une place essentielle à Marie. Dans leurs Églises, Marie est l'objet d'un culte particulier, supérieur au simple culte rendu aux saints et aux anges. C'est un point de divergence important avec le protestantisme. La Conception virginale est acceptée par tous les chrétiens mais la virginité perpétuelle de Marie, qui est acceptée par les théologies catholique et orthodoxe, est refusée par les théologies protestantes.

 

Gaïa est dans la mythologie grecque une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures. Elle apparaît en outre comme une divinité que l'on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes. Elle s'unit à Ouranos, elle engendra les six Titans et les six Titanides, puis les Cyclopes et enfin les Hécatonchires (les monstres aux cent bras). Gaïa et Tartare (son frère) donnèrent naissance à une créature terrifiante, Typhon.

15:36 Écrit par Miriam Schwamm dans Sculptures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iconostase, artiste plasticienne, nouvelle-calédonie, centre culturel tjibaou, ko neva 2018 |  Facebook | |

Écrire un commentaire