Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

41 shots

03/12/2008 | 41 shots

41 SHOTS

Miriam Schwamm

Technique mixte
(Tissu, plastique, laine etc.)

110 x 100 cm

Septembre 2008



41 SHOTS
Bruce Springsteen


41 coups de feu...
Et nous prendrons ce chemin,
A travers cette rivière de sang,
Jusqu'à l'autre rive
41 coups de feu...
Ont déchiré la nuit.
Tu es agenouillé devant son corps dans le vestibule,
Priant pour sa vie.

Est-ce un pistolet ?
Est-ce un couteau ?
Est-ce un portefeuille ?
C'est ta vie.
Il n'y a pas de secret,
Il n'y a pas de secret,
Pas de secret, mon frère...
Tu peux te faire tuer uniquement parce que tu vis,
Dans ta peau d'américain.

41 coups de feu,
Lena prépare son fils pour l'école.
Elle lui dit : "Tu sais, dans ces rues Charles,
Tu dois bien comprendre les règles.
Si un agent de police t'arrête,
Promets-moi de toujours rester poli,
Et de ne jamais te sauver en courant.
Promets à Maman de garder tes mains en vue. "


41 coups de feu...
Et nous prendrons ce chemin
A travers cette rivière de sang
Jusqu'à l'autre rive
41 coups de feu...
Et mes bottes sont prises dans cette boue
Nous fumes baptisés dans ces eaux,
Et dans le mélange de nos sangs

Est-ce un pistolet ?
Est-ce un couteau ?
Est-ce un portefeuille ?
C'est ta vie.
Il n'y a pas de secret,
Il n'y a pas de secret,
Pas de secret, mon frère...
Tu peux te faire tuer uniquement parce que tu vis,
Dans ta peau d'américain... .



Cette chanson fait référence a un fait divers tragique arrivé à New York en 2000.
Amadou Diallo a été abattu par 4 policiers dans le Bronx au cours d'un simple contrôle de routine.
41 balles ont été tiré (d'où le titre 41 Shots), 19 ont atteint le jeune immigré africain.
Alors qu'il tentait de sortir son portefeuille,
Les quatre policiers ont déclaré avoir cru qu'il allait sortir un revolver.
Dégoûté de l'acquittement des 4 policiers, Springsteen à écrit cette chanson.

Il l'a chanté pour son retour à New York après 12 années d'absence,
Ce, malgré l'appel au boycott des syndicats de police de la ville,
Et sous les yeux de parents d'Amadou, invités pour l'occasion.
La réaction du public New Yorkais fut partagée.

06:10 Écrit par Miriam Schwamm dans Peintures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 41 shots, art contemporain, nouméa, nouvelle calédonie |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.