Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Calchas

12/08/2012 | Calchas

Titre de l’édition : Les claquettes des héros (L’Iliade, Les retours « Nostoï », l’Odyssée)

Titre d’œuvre : La claquette du devin Calchas

Technique : Gravure sur claquette échoué sur les plages de Nouvelle-Calédonie.

Papier : Papier gravure, papier journal marouflé sur papier Canson.

Taille :  env. 13 x 42 cm

Presse : Geko-Presse, Made in Germany.

Édition : L’édition complète est de 120 tirages (12 par héros). Chaque héros a été tiré en 4 exemplaires sur les 2 papiers cités ci-dessus.

Date d’édition : juillet/août 2010

Matrice détruite : Non, les claquettes des 10 héros sont intégrées dans les bas-reliefs, en lien avec mon œuvre pour le Quai des Arts 2010, pôle arts visuelles du festival des Arts Mélanésiens en Nouvelle-Calédonie et dont le thème est la phrase de Jean-Marie Tjibaou « Notre identité, elle est devant nous ».

Informations complémentaires : Dans la mythologie grecque, Calchas est un devin grec qui apparaît dans les récits de la guerre de Troie, en particulier dans l'Iliade. Fils de Thestor, il est décrit dans cette épopée comme « de beaucoup le meilleur des devins, qui connaît le futur, le présent, le passé. Il tient son don de vision d'Apollon.

Avant le départ de l'expédition grecque, il prédit qu'Achille serait nécessaire aux Grecs et que la guerre durerait dix ans. Pendant le voyage vers Troie, il indique à Agamemnon pourquoi Artémis a immobilisé les navires grecs en Aulide, et comment l'apaiser en sacrifiant sa fille Iphigénie. Quand Apollon décime les rangs grecs devant Troie, il explique que c'est parce que Agamemnon a refusé de rendre Chryséis, fille du prêtre troyen d'Apollon. Enfin, c'est lui qui contribue au stratagème du cheval de Troie.

En rentrant de la guerre, Calchas rencontre le devin Mopsos, petit-fils de Tirésias et, après avoir perdu contre lui dans un concours d'art divinatoire, il meurt de dépit.

Prix par exemplaire : 6 000 XPF = 50 €

Envoi postal international sous pli rigide avec certificat d'authenticité

Laisser un commentaire ou écrire à : lili.spontex@yahoo.fr

09:08 Écrit par Miriam Schwamm dans A vendre : La boutique! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boutique, gravure, estampe, artiste, nouvelle-calédonie |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.